© 2017, Vinea Transaction - Bourgogne, Beaujolais.

webdesign : Cédric Jacquemont / création.

 

* © Cédric Jacquemont, pour toutes les citations,

extraites de brouilly poésie (Pierres Bleues éditions, 2017)

Un peu plus d'un mois s'est écoulé depuis cette belle soirée de juin. Un mois et le quotidien qui redémarre, et la nature qui reprend les rênes, avec sa beauté et ses moments de grâce, avec ses aléas aussi comme les événements récents qui ont touché nombre d'entre vous l'ont rappelé. 

Cette nature était justement au coeur du programme que nous vous avions concocté : en fin d'après-midi, nous vous avons proposé de marcher, de s'arrêter, de se baisser, d'ouvrir les yeux et de (re-)découvrir l'incroyable biodiversité qui se cache sous nos pas, sous la plante de nos pieds. En début de soirée, nous avons souhaité que l'on se retrouve tous ensemble, sous les platanes et autour de produits locaux et de vins issus des quatre coins de notre région. Quelle belle occasion alors de mélanger nos origines, nos histoires, nos présents et nos futurs à venir, aussi singuliers, aussi multiples soient-ils... Enfin, au coeur de la nuit, la dernière épreuve, le dernier plaisir : affronter le noir et gravir la montagne pour se poser sur ce sol, cette terre, ce caillou et se laisser enfin emporter par la poésie... par la musique...

Proposer de tels moments à vivre n'est possible que grâce à un travail quotidien, un travail de l'ombre d'une multitude d'acteurs. Qu'ils en soient ici remerciés !

Pour moi, un tel événement ne vient pas marquer la fin de quelque chose. Il n'est là que pour poser un jalon sur ce chemin qu'il reste à parcourir.

Le 9 juin s'éloigne, la page s'est tournée, mais les souvenirs sont toujours là, ancrés au fond de notre mémoire... Et si on remettait ça ? Dans 5 ans par exemple ? Chiche ?

 

Sébastien Jacquemont, le 19 juillet 2017

PS : pour vous remercier, nous vous avons réservé une petite surprise... ouvrez grand les yeux, les oreilles...

sans la poésie le vent n’est rien

(ce n’est même pas du raisin
ce n’est que de l’alcool à brûler à jeter) *
 

© Jean-Pierre Vial (Caméras Rouges, 2017)

un événement

direction artistique

Cédric Jacquemont​